Mois du matelas 🛌 Jusqu’à -40% sur le meilleur des matelas et surmatelas français – Découvrir l’offre >

Quand est-ce que mon matelas est usé ? 

Publié le 7 juin 2024
Écrit par Antoine

Temps de lecture : 5 minutes

Vous possédez un matelas depuis plusieurs années et vous sentez que la qualité de votre sommeil se dégrade progressivement ? Vous cherchez à déterminer s’il est temps de remplacer votre matelas ? Vous êtes en quête de conseils et astuces pour repérer les marques d’usures de votre matelas ? 

Si vous vous reconnaissez dans l’un de ces cas de figure, c’est votre jour de chance puisque nous vous avons préparé un guide complet pour vous aider à déterminer si votre matelas est usé ou non.

À RETENIR
  • Tous les types de matelas n’ont pas la même durée de vie moyenne. Un matelas en mousse doit être renouvelé tous les 7-8 ans en moyenne contre 10 à 15 ans pour un matelas en latex naturel.  
  • Méfiance contre les signes d’usure de votre matelas, ils peuvent avoir de lourdes conséquences sur la qualité de votre sommeil et donc sur votre santé. 
  • Pour préserver votre matelas et prolonger sa durée de vie, nous vous invitons à le doter d’une alèse, laver vos draps régulièrement, aérer votre chambre quotidiennement et vous procurer un sommier de qualité.

Quelle est la durée de vie moyenne de votre matelas ?

Afin de vous l’expliciter, nous allons vous donner une estimation chiffrée pour chaque type de matelas. Toutefois, gardez à l’esprit qu’il n’y a pas de date de péremption pour un matelas, et comme souvent c’est votre ressenti qui prime sur toutes les considérations et normes des fabricants. 

Alors retenez bien ces quelques moyennes : 

  • Entre 7 et 8 ans pour un matelas en mousse synthétique (jusqu’à 10 ans pour les plus résistants)
  • Jusqu’à 12 ans pour un matelas à ressorts
  • Entre 10 et 15 ans pour un matelas en latex naturel
  • Entre 8 et 10 ans pour un matelas hybride

Quelques conseils pour déterminer si votre matelas est trop vieux ?

Un matelas usé regorge d’éventuelles marques résultant de votre utilisation au fil des années. En effet, diagnostiquer une usure rendant votre matelas incapable de vous assurer un maintien de votre colonne vertébrale et donc un sommeil de qualité, est bien plus simple qu’il n’y parait. Voici une liste d’indices qui doivent vous alerter sur l’état déclinant de votre matelas.

  • Repérez un éventuel affaissement : nous vous invitons à suivre notre méthode. À l’aide d’un manche à balais, placé sur le matelas, observez si un creux apparaît et mesurez-le. Si le creux est supérieur à 2,5 cm, ce creux est irréversible.  

Objet rigide placé sur la zone du matelas suspectée d'être affaissée.
Mesure du creux révélé par l'objet rigide.

  • Émergence de gênes ou douleurs : si votre matelas est cause d’inconfort, il est certainement “trop vieux” et nécessite un remplacement. 
  • Mauvaise odeur : un matelas trop vieux peut renfermer de l’humidité causant la formation de moisissure à l’origine d’une mauvaise odeur. C’est un signe fréquent indiquant que votre matelas est bon à changer.
  • Fréquence d’utilisation : un matelas d’une chambre d’amis n’aura pas nécessairement besoin d’être remplacé au bout de 10 ans, tout dépendra de sa fréquence d’utilisation (quotidienne, hebdomadaire, mensuelle, occasionnelle…)       
  • Baisse de l’indépendance de couchage : elle se manifeste par un accroissement des gênes provoquées par les mouvements de votre partenaire au fil de la nuit.

Il existe d’autres signes pouvant indiquer que votre matelas est “trop vieux” ou plus simplement dans un état ne pouvant plus vous garantir un sommeil de qualité. Nous vous invitons donc à consulter la seconde partie de cet article entièrement dédiée aux marques d’usures. 

Quels sont les risques pour la santé de dormir sur un matelas usé ? 

Un matelas en mauvais état affecte fatalement la qualité de votre sommeil et quand on sait à quel point le sommeil est essentiel à notre équilibre, il est important de ne pas négliger les signaux d’usures qu’il nous envoie. En effet, les répercussions sont nombreuses, et nous devons absolument vous en mettre en garde. 

Alors nous vous avons répertorié dans la liste ci-dessous, quelques méfaits d’un sommeil prolongé sur un matelas vétuste. 

  • Problèmes de posture : l’affaissement et l’usure inégale d’un matelas trop vieux peuvent affecter votre posture pendant le sommeil, entraînant des douleurs musculaires, articulaires et au niveau de la colonne vertébrale.
  • Mauvaises nuits et fatigue: un matelas qui ne fournit pas un soutien suffisant peut perturber les cycles du sommeil et entraîner des problèmes d’insomnie ainsi que des réveils fréquents.
  • Troubles de l’humeur et irritabilité : causés par un sommeil trop peu réparateur.
  • Allergie : causés par les allergènes qu’abritent votre matelas, le plus fréquemment des acariens. 

Une courte liste qui fait réfléchir à deux fois avant de mésestimer les signaux d’usure de votre matelas. Ne laissez pas votre matelas gâcher vos nuits surtout lorsque la problématique est loin d’être insoluble bien que parfois coûteuse.

Comment prolonger la durée de vie de mon matelas ? 

L’entretien de votre matelas est primordial pour le préserver. En effet, la plupart des durées de vie annoncée par les fabricants sont fixées pour une utilisation dans des conditions optimales et surtout avec un entretien impeccable tout au long de la vie du matelas. 

Alors il est fondamental que vous connaissiez ces quelques techniques qui permettront sans nul doute à votre matelas de conserver toutes ses propriétés jusqu’à son dernier jour. 

Protégez votre matelas

Cela doit paraître évident pour l’immense majorité d’entre vous, mais il est essentiel d’équiper son matelas d’une alèse et d’un drap housse. Ils vous faciliteront grandement le nettoyage en cas d’accident, d’ailleurs vous ne serez pas les premiers à faire tomber votre tasse de café, on vous rassure 😉. 

Lavez vos draps régulièrement 

Pensez également à passer en machine vos draps tous les 10 jours en moyenne pour éviter à votre matelas d’être en contact avec l’humidité accumulée, résultant de la sécrétion de transpiration par votre corps au fil de la nuit. 

Nous vous recommandons de laver vos draps en machine entre 40° pour les tissus très délicats et 90° pour les draps les moins fragiles. Pour des draps de coton, même colorés, une température de lavage 60° est adéquate. Laissez-les bien sécher avant de les ranger ou de les remettre sur le lit.

Aérez votre chambre 

Veillez à aérer votre chambre au minimum 10 minutes par jour afin d’assainir l’air et d’évacuer l’humidité ambiante. 

Optez pour un sommier de qualité 

Un sommier de qualité est primordial pour ralentir l’œuvre du temps et de votre corps sur votre matelas. En effet, le sommier est bien plus qu’un simple support de matelas, il agit dans l’absorption de vos mouvements en soutenant homogènement le matelas. Par ailleurs, un sommier en piètre état peut contribuer à l’usure prématurée du matelas quel qu’il soit. 

Équipez vous d’un surmatelas 

Outre le raffermissement de votre matelas, le surmatelas peut être une excellente option pour allonger la durée de vie de votre matelas, puisque la couche supplémentaire de mousse que vous ajouterez viendra absorber une partie de vos mouvements et en modérera les effets. 

protège matelas micromat

Surmatelas Réversible
Confort moelleux ou tonique
À partir de 178,42€ 209,90€

Évitez une exposition au soleil continue à votre matelas 

Une exposition ponctuelle peut en effet assainir celui-ci, en revanche, méfiance pour des expositions prolongées qui peuvent à l’inverse favoriser la détérioration des matériaux. 

Publié le 7 juin 2024
Écrit par Antoine

Écrit par Antoine

Mon leitmotiv : "un sommeil réparateur pour tous". J'aspire à ce qu'il devienne le vôtre grâce à mes astuces et conseils.

Découvrir Mello Matelas

Nos surmatelas, matelas et linge de lit sont pensés & fabriqués en France 🇫🇷

MADE IN FRANCE

Découvrez le surmatelas Duo

8cm | Mémoire de forme | Housse Bambou
Élu produit de l’année 2021

duo-mello-surmatelas