Mois du matelas 🛌 Jusqu’à -40% sur le meilleur des matelas et surmatelas français – Découvrir l’offre >

Tout savoir sur les points de pression de votre couchage !

Publié le 21 mai 2024
Écrit par Antoine

Temps de lecture : 7 minutes

Vous vous réveillez chaque matin avec la fâcheuse sensation que vos douleurs corporelles sont accentuées ? Certaines positions de sommeil sont pour vous causes d’inconfort ? Vous ne pouvez plus dormir sur la partie favorite de votre corps en raison des douleurs qu’elles vous provoquent ? 

Si vous vous reconnaissez dans l’un de ces cas de figure, ne cherchez plus, l’inconfort et les douleurs que vous éprouvez sont sans nul doute occasionnées par les points de pression de votre matelas. Toutefois, pas besoin de vous affoler, votre matelas n’est pas bon à jeter. Mello vous explique tout dans ce guide dédié !

À RETENIR
  • Les points de pression sont des zones spécifiques où le corps entre en contact avec le matelas et où le poids du corps est principalement supporté. 
  • La localisation des points de pression est inhérente à votre position de sommeil, en d’autres termes ils varient selon que vous dormiez sur le dos, le ventre ou le côté. 
  • Les causes de vos points de pression douloureux sont multiples : matelas inadapté, oreillers inadéquats, facteurs personnels ou bien position de sommeil. 
  • Si vos points de pression sont excessifs, ils sont malheureusement irrémédiables. Les points de pressions excessifs ont des méfaits sur votre corps comme une mauvaise circulation sanguine, ne les ignorez pas !

Les points de pression : c’est quoi ? 

Avant de vous exposer nos techniques et conseils pour soulager les points de pression de votre matelas, il est primordial que vous sachiez de quoi nous parlons lorsque nous employons les termes : “points de pression”.

En effet, vous êtes nombreux à vous plaindre de douleurs de différentes natures, en l’occurrence dorsales, aux épaules et aux hanches sans clairement parvenir à en identifier la cause ou bien la nommer. Navré de vous l’annoncer ainsi, mais il est fort probable que cet inconfort, ces gênes voire douleurs résultent des points de pression de votre matelas. 

Toutefois trêve de circonlocutions, définissons clairement et simplement ce que sont les points de pression. Il s’agit donc de zones spécifiques où le corps entre en contact avec le matelas et où le poids du corps est principalement supporté. En outre, les points de pression peuvent vous causer un inconfort, des gênes voire des douleurs localisées ou générales si les pressions exercées sur certaines zones de votre corps sont excessives. Néanmoins, nous le rappelons vos impressions sur votre matelas prévalent sur toutes les considérations et normes établies par les fabricants. En effet, il est tout à fait possible que des points de pression faibles à modérés affectent la qualité de votre sommeil et que vous soyez en quête de solutions. 

Des points de pression variés ?

Il existe autant de types de points de pression qu’ils n’existent de positions de sommeil. Concrètement, les points de pressions sont corrélés à votre position de sommeil et ne se manifestent pas aux mêmes endroits et intensités selon la position que vous privilégiez pour dormir. 

Ils existent pléthore de positions de sommeil, toutefois pour maximiser la clarté de notre propos, Mello prend le parti de n’en retenir que 3, les plus conventionnels, en l’occurrence sur le dos, sur le ventre ou sur le côté.

Afin de vous informer au mieux, Mello a identifié pour vous les différentes zones qui subissent le plus de pression en fonction de votre position de sommeil et les a répertoriées dans la liste ci-dessous. 

Sur le dos

  • Tête : où le crâne repose sur l’oreiller.
  • Épaules : les omoplates qui appuient contre le matelas.
  • Bas du dos : la région lombaire peut subir une pression si le matelas ne soutient pas correctement.
  • Fesses : où le poids du bassin est concentré.
  • Talons : les talons en contact direct avec le matelas.

Sur le Côté

  • Oreilles : le côté de la tête appuie contre l’oreiller.
  • Épaules : la pression est concentrée sur l’épaule inférieure.
  • Côtés des côtes : les côtes qui touchent le matelas.
  • Hanches : le poids est concentré sur la hanche inférieure.
  • Genoux : les genoux peuvent se toucher ou appuyer contre le matelas.
  • Chevilles : les chevilles peuvent se toucher ou être en contact avec le matelas.

Sur le ventre

  • Visage : le visage, notamment le nez et les pommettes, peut subir une pression contre l’oreiller.
  • Cou : le cou peut être tordu, créant une pression sur les vertèbres cervicales.
  • Poitrine : la pression peut s’exercer sur la cage thoracique.
  • Hanches : le poids est concentré sur la partie avant des hanches.
  • Genoux : les genoux peuvent être en contact avec le matelas.

Quelles sont les causes des points de pression ? 

Maintenant que vous êtes incollables sur les points de pression, vous devez absolument connaître les différentes causes qui viennent malheureusement nuire à la qualité de votre sommeil. Pour ce faire, Mello vous énumère dans la liste ci-dessous les principales causes des points de pression de votre matelas. 

  • Matelas inadapté : un matelas trop ferme ou trop mou peut ne pas fournir un soutien adéquat, entraînant des points de pression. Un bon matelas doit absolument permettre une répartition homogène de votre poids. 
  • Position de sommeil : certaines positions peuvent concentrer le poids du corps sur des zones spécifiques. Nous ne pouvons que vous préconisez de privilégier des positions de sommeil favorisant le maintien de l’alignement naturel de votre colonne vertébrale, en l’occurrence sur le dos, ventre ou côté. 
  • Oreillers inadéquats : des oreillers qui ne soutiennent pas correctement la tête et le cou peuvent créer des points de pression supplémentaires. Veillez à ce que vos oreillers soient en bon état et suffisamment épais pour soutenir votre cou ainsi que votre tête. 
  • Surface de couchage : une surface au soutien disparate, qui s’affaisse ou usée peut concourir à la formation de points de pression.
  • Facteurs Personnels : tels que le poids et vos éventuels problèmes de santé. Le surpoids par exemple, peut accentuer la pression sur les points de contact avec le matelas. Si vous souffrez de certaines pathologies chroniques telles que l’arthrite ou de problèmes respiratoires, vous êtes susceptible d’être davantage sensibles aux points de pression. 

Comment soulager les points de pression ? 

Il est bien beau, me diriez-vous de connaître les causes des points de pressions de votre matelas, toutefois vous seriez légitime de vous demander désormais comment les soulager.  En effet, lorsque l’on sait à quel point ils peuvent gâcher vos nuits comme les nôtres d’ailleurs 😔, il est essentiel que Mello vous partage ses astuces et solutions pour y remédier. 

Toutefois, nous tenons à préciser que toutes les solutions que nous allons vous présenter n’ont vocation qu’à atténuer la pression exercée par le matelas sur les zones de votre corps qui y sont en contact.

Par ailleurs, si la vétusté de votre matelas est avérée, ne vous laissez pas leurrer par notre liste de solutions aussi attrayante soit-elle. En effet, nous sommes au regret de vous annoncer que l’état de votre matelas est tout bonnement irrémédiable dans ces circonstances. Il ne vous restera donc plus qu’à investir dans un matelas flambant neuf, mais nous reparlerons un peu plus tard. 

Chose promise, chose due, Mello vous expose ci-dessous ses solutions pour que votre lit retrouve son confort d’antan. 

  • Utilisez des surmatelas : ajoutez un surmatelas en mousse à mémoire de forme ou en latex pour une répartition du poids plus uniforme, favorisant ainsi nettement l’atténuation des points de pressions.  
  • Ajustez la position de sommeil : utilisez des oreillers pour maintenir une bonne posture, comme un oreiller entre les genoux pour les dormeurs latéraux.
  • Investissez dans des oreillers de qualité : choisissez des oreillers qui offrent un bon soutien pour la tête et le cou.
  • Changez régulièrement de position : bouger et changer de position pendant la nuit permet d’éviter à votre corps d’être exposé à un même point de pression pendant une période prolongée. 

Points de pression excessifs : que faire ? 

Nous vous avions quelque peu avertis précédemment par rapport au matelas dont les points de pression sont excessifs, en vous indiquant qu’une fois avéré ces derniers sont irrémédiables. Bien qu’il ne vous reste plus qu’à renouveler votre matelas, il est important que vous ne jetiez pas votre dévolu sur le premier matelas venu. 

Attention ! Tous les matelas ne sont pas forcément adaptés, surtout si vous êtes particulièrement sensible aux points de pression

Nous vous préconisons donc de concentrer vos recherches sur des matelas à mémoire de forme ou en latex qui vous offriront un bon équilibre entre soutien et confort. 

matelas mello relax 25cm mémoire de forme

Matelas Relax
Confort équilibré / 25cm
À partir de 335,20€ 419,00€

Quels risques pour votre santé ou votre sommeil d’ignorer ces points de pression excessifs ? 

En matière de literie, il existe quelques règles universelles et les points de pression n’en font malheureusement pas exception. En effet, dès lors que votre matelas présente une anomalie vous occasionnant des gênes voire des douleurs, vous pouvez être certain que celle-ci comporte des risques pour votre santé. Nous ne parlons même pas de comment ces douleurs peuvent affecter la qualité de votre sommeil. 

Afin que vous ne négligiez pas les signaux que vous envoie votre corps et puisqu’il est de notre responsabilité de vous mettre en garde contre les risques auxquels vous vous exposez, Mello vous a dressé la liste non exhaustive des méfaits des points de pression sur votre organisme. 

  • Douleurs et inconforts : les points de pression peuvent causer des douleurs localisées et rendre difficile de trouver une position confortable pour dormir.
  • Troubles du sommeil : l’inconfort peut provoquer des réveils fréquents et perturber le sommeil.
  • Problèmes de circulation : une pression excessive et prolongée peut limiter la circulation sanguine, entraînant des engourdissements et des picotements.
  • Escarres : chez les personnes alitées pendant de longues périodes, les points de pression peuvent entraîner la formation d’escarres. Une solution consisterait par exemple à utiliser un surmatelas anti-escarres

Une courte liste, qui selon nous fait réfléchir à deux fois avant de mésestimer les signaux que vous envoie votre corps. Toutefois, nous tenons à rappeler que les points de pression sur un matelas sont inévitables et qu’il n’est pas nécessaire de s’affoler à la première douleur ressentie. Vous ne devez envisager le changement de votre matelas uniquement si les douleurs occasionnées par les points de pression deviennent invivables ou si les points de pression sont excessifs. Mais comme toujours, ce sont vos impressions, votre ressenti lors de votre sommeil qui vont primer au moment de déterminer s’il est judicieux ou non de remplacer votre matelas. 

Publié le 21 mai 2024
Écrit par Antoine

Écrit par Antoine

Mon leitmotiv : "un sommeil réparateur pour tous". J'aspire à ce qu'il devienne le vôtre grâce à mes astuces et conseils.

Découvrir Mello Matelas

Nos surmatelas, matelas et linge de lit sont pensés & fabriqués en France 🇫🇷

MADE IN FRANCE

Découvrez le surmatelas Duo

8cm | Mémoire de forme | Housse Bambou
Élu produit de l’année 2021

duo-mello-surmatelas