Mello Days 🌈 Jusqu’à -40% sur le meilleur des matelas et surmatelas français – Découvrir l’offre >

Le “bed rotting” : une tendance qui pourrait bien s’avérer néfaste pour votre santé !

Publié le 15 mai 2024
Écrit par Antoine

Temps de lecture : 6 minutes

Vous en êtes peut-être déjà adepte ou l’avez tout simplement vu passer dans votre fil d’actualité de votre réseau social favori : le “bed rotting” est la tendance qui monte depuis quelque temps.  Tirant son origine des réseaux sociaux, le “bed rotting” traduit littéralement “pourrir au lit” promeut en substance le fait de rester dans son lit de longues heures durant afin de récupérer d’un déficit de temps de sommeil ou déstresser.  

Toutefois, malgré les apparences, penser que le “bed rotting” est l’antidote contre la fatigue est utopique. Cette pratique pourrait même se révéler néfaste à forte dose !

Mello vous explique tout dans cet article afin de vous mettre en garde contre les méfaits d’une pratique qui de prime abord à tout pour plaire. 

À RETENIR
  • Le “bed rotting” est une pratique qui consiste à se détendre au lit durant de longues heures afin de rattraper son déficit de temps de sommeil ou déstresser.
  • Le “bed rotting” a émergé sur les réseaux sociaux, notamment TikTok et Instragam où de nombreux utilisateurs partagent leur session de repos.
  • Le “bed rotting” n’est toutefois pas sans risque, surtout si la fréquence de vos sessions est trop élevée. Même dans une journée de relaxation, veillez à vous lever au moins une fois par heure. 
  • Les dangers du bed rotting sont de différentes natures : physiques, psychologiques ou encore sociaux. N’hésitez pas à lire la partie correspondante pour plus d’informations. 
  • Toutefois, on ne cède pas à la psychose, notre article ne se veut pas anxiogène, nous vous rappelons qu’il est recommandé de dormir minimum 8h par nuit et d’écouter votre corps surtout lorsqu’il manifeste des signes d’épuisement.

Le “bed rotting” : des origines à sa popularisation !

Nous l’avons sommairement évoqué en préambule de cet article,  le “bed rotting” est une tendance issue des réseaux sociaux et dont nous ne saurions pas datés avec précision les prémices. 

Toutefois une chose demeure certaine, cette pratique a fait son apparition très récemment, notamment grâce au mastodonte chinois Tik Tok et son homologue américain Instagram qui ont grandement contribué à sa popularisation. 

En effet, les publications prônant les vertus du “bed rotting” fleurissent continuellement sur ces réseaux et deviennent en quelques heures seulement virales. Les vidéos et les posts en tous genres montrent des personnes se détendant au lit en regardant des films, se délectant d’un bon livre ou bien simplement en dormant. 

Au-delà des publications ce sont également les hashtags correspondant à la pratique qui se sont multipliés, on en dénombre plusieurs milliers rien que sur Tik Tok, hallucinant non ? 

Toutefois, sous ses apparences salutaires pour le corps, le “bed rotting” pratiqué excessivement n’est pas sans risque et peut même vous être délétère…

Des risques pour la santé à ne pas négliger 

Avant de vous affoler ou d’appeler votre médecin traitant pour prendre rendez-vous afin de vous assurer que votre dernière session de “bed rotting” n’a pas compromis votre santé, laissez nous vous rappeler quelques rudiments. 

Loin de nous l’idée de vous dissuader de prendre soin de votre corps en lui offrant des sessions de relaxation nécessaires à votre récupération. 

D’ailleurs chez Mello, nous sommes loin d’être les derniers lorsqu’il s’agit de nous prélasser quelques instants ou de faire une courte sieste 😉(en dehors des horaires de travail naturellement).

Toutefois et c’est notre devoir en qualité d’expert de vous avertir que vos journées oisives ne vous sont pas aussi bénéfiques qu’elles n’y paraissent. 

En effet, et je crois que ceci n’est un secret pour personne, la lutte contre la sédentarité est un enjeu de santé publique. Nul besoin de vous dire que vos journées d’inerties ne contribuent pas à vous rendre en meilleure santé. 

Afin de vous prévenir sur les risques que vous encourez à pratiquer immodérément le “bed rotting”, Mello vous a identifié les principaux dangers d’une inactivité physique prolongée et les répertoriés et classés par nature dans la liste suivante : 

Avant de vous lancer dans la lecture des risques auxquels vous exposez votre santé, nous insistons bien sur le fait qu’il n’y a rien de plus naturel que de vouloir se reposer même longuement, c’est même vital pour rester en bonne santé. Nous cherchons seulement à mettre la lumière sur les dangers et les dérives qui peuvent découler du “bed rotting”. 

Dangers physiques : 

  • Atrophie Musculaire : le manque d’activité physique peut entraîner une perte de masse musculaire et de force, rendant les mouvements et les activités quotidiennes plus difficiles.
  • Douleurs Articulaires et Musculaires : rester allongé pendant de longues périodes peut causer des douleurs et des raideurs dans le dos, le cou, et d’autres articulations.
  • Problèmes Cardiovasculaires : l’inactivité physique est un facteur de risque pour les maladies cardiovasculaires, y compris l’hypertension, les maladies cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux.
  • Obésité : l’inactivité, combinée à une alimentation souvent non équilibrée pendant les périodes de “bed rotting”, peut entraîner une prise de poids et, éventuellement, l’obésité.
  • Problèmes Digestifs : la sédentarité peut ralentir le transit intestinal, augmentant ainsi le risque de constipation et d’autres problèmes digestifs.

Dangers psychologiques

  • Dépression et anxiété : l’isolement prolongé et le manque de stimulation sociale et physique peuvent exacerber les symptômes de la dépression et de l’anxiété.
  • Altération du cycle du sommeil : passer trop de temps au lit peut perturber les rythmes circadiens, conduisant à des problèmes de sommeil comme l’insomnie ou une somnolence excessive durant la journée.
  • Diminution de la motivation : une habitude prolongée de “bed rotting” peut entraîner une perte de motivation et d’intérêt pour les activités quotidiennes, rendant difficile la reprise d’une routine active.

Dangers Sociaux

  • Isolement social : éviter les interactions sociales peut entraîner un isolement et une solitude accrue, nuisant à la qualité de vie et au bien-être émotionnel.
  • Détérioration des relations : le retrait des activités sociales et des interactions familiales peut nuire aux relations personnelles et professionnelles.

Que faire pour pratiquer le bed rotting sans risque ? 

Nous sommes conscients que tout ce que nous venons de vous exposer peut vous refroidir à expérimenter ou pratiquer de nouveau le “bed rotting”. Néanmoins, n’ayez aucune crainte si cela reste occasionnel et sur une durée raisonnable. 

Pour vous aider à optimiser vos sessions de “bed rotting”, il nous a semblé pertinent de dresser la liste des principales astuces que nous vous encourageons à appliquer pour que ses effets soient aussi bons qu’escomptés. 

  • Définir une durée limite : planifiez à l’avance combien de temps vous allez passer au lit. Fixez-vous une limite de quelques heures ou un jour, plutôt que de laisser la session se prolonger indéfiniment.
  • Intégrer des étirements et des mouvements : faites des étirements réguliers pour éviter la raideur musculaire et les douleurs articulaires. Essayez de vous lever toutes les heures pour bouger un peu.
  • Maintenir une bonne hygiène : ne négligez pas les soins personnels de base comme prendre une douche, vous brosser les dents, et changer de vêtements. Cela aide à se sentir frais et évite les sensations d’apathie.
  • Choisir des activités diversifiées : alternez entre différentes activités comme regarder des films, lire, écouter de la musique ou des podcasts.
  • Rester hydraté et manger sainement : gardez de l’eau à portée de main et buvez régulièrement. Prévoyez des snacks sains comme des fruits, des noix ou des légumes coupés plutôt que des aliments ultra-transformés.
  • Prendre des pauses de l’écran : limitez le temps passé devant les écrans pour éviter la fatigue oculaire et les maux de tête. Lisez un livre ou méditez pour varier les activités.
  • Garder le lieu propre et confortable : assurez-vous que votre lit est propre et confortable. Utilisez des oreillers de soutien et des couvertures agréables pour maximiser le confort.
  • Ventiler la pièce : aérez régulièrement la chambre pour maintenir un air frais et sain. Une bonne ventilation contribue à un meilleur bien-être général.
  • Rester en contact social : même si vous passez du temps seul, restez en contact avec des amis ou la famille par des messages, appels ou visioconférences pour éviter l’isolement.
  • Évaluer votre état mental : utilisez ce temps pour réfléchir à votre bien-être mental. Si vous vous sentez particulièrement stressé ou déprimé, envisagez de parler à un professionnel de la santé mentale.

À cet égard, si vous désirez passer votre prochaine session de “bed rotting” sur un surmatelas ultra confort, Mello a le produit qu’il vous faut !

protège matelas micromat

Surmatelas Réversible
Confort moelleux ou tonique
À partir de 178,42€ 209,90€

D’ailleurs, Mello est expert en la matière alors découvrez vite le reste de notre collection de surmatelas

Vous voilà paré à toute éventualité pour votre prochaine session de “bed rotting” !

Publié le 15 mai 2024
Écrit par Antoine

Écrit par Antoine

Mon leitmotiv : "un sommeil réparateur pour tous". J'aspire à ce qu'il devienne le vôtre grâce à mes astuces et conseils.

Découvrir Mello Matelas

Nos surmatelas, matelas et linge de lit sont pensés & fabriqués en France 🇫🇷

MADE IN FRANCE

Découvrez le surmatelas Duo

8cm | Mémoire de forme | Housse Bambou
Élu produit de l’année 2021

duo-mello-surmatelas