Mello Days 🌈 Jusqu’à -40% sur le meilleur des matelas et surmatelas français – Découvrir l’offre >

Quelle température pour votre chambre pour un sommeil de qualité ? 

Publié le 30 avril 2024
Écrit par Antoine

Temps de lecture : 6 minutes

Sommes-nous les seuls à ne jamais parvenir à trouver la température adéquate pour notre chambre ?

Au regard de la multitude d’articles qui fourmillent sur le net, difficile de croire que nous soyons les seuls confrontés à cette épineuse problématique. Chez Mello, on a décidé d’enfin lever le voile sur ce qui semble en agiter plus d’un et de vous livrer quelques conseils pour que votre sommeil soit aussi paisible que possible.

À RETENIR
  • Il n’existe pas véritablement de température idéale pour votre chambre. La température “idéale” est avant tout celle qui vous correspond. 

  • Bien qu’aucune étude ne fasse l’unanimité au sein de la communauté scientifique, il semblerait que la température convenant à la majorité d’entre nous soit comprise entre 18 et 20°. 

  • Lorsque vous réglez votre thermostat, n’hésitez pas à prendre en compte les différents facteurs que nous vous exposons dans l’article, en l’occurrence l’âge, l’horloge interne, votre activité physique et l’heure de la journée.

Le choix de la température : une science exacte ? 

Vous l’ignorez peut-être, mais nos organismes sont très sensibles aux variations de la température ambiante, celle-ci influant de ce fait grandement sur la qualité de notre sommeil. En revanche, une température jugée “trop élevée” ne perturbera pas la qualité du sommeil de deux personnes de la même façon. 

Qui ne s’est jamais plaint d’être frigorifié pendant que son voisin lui trouve la température juste bien voire légèrement trop chaude, irritant non ? 

Navré de vous l’annoncer d’une manière quelque peu abrupte, cependant la température idéale et universelle pour une chambre n’est qu’une chimère, pour être un soupçon moins fataliste, nous pourrions dire qu’elle est propre à chacun. 

Toutefois, chez Mello nous avons identifié quelques facteurs qui pourront sans nul doute vous aider à trouver la température qui vous correspond.

À voir aussi : Bien dormir quand il fait chaud c’est possible !

💡  Le saviez-vous ?

Pendant le sommeil, la température corporelle diminue jusqu’au petit matin, puis remonte durant la journée. Maintenir une température basse dans sa chambre en-deçà de 20 degrés permet alors de signaler au corps que l’heure du coucher approche.

Quels sont les facteurs à absolument considérer lors du réglage de votre thermostat ? 

L’activité physique

Pour un endormissement rapide, nous vous préconisons de cesser toute activité physique dans les 2 heures qui précèdent votre couché. 

D’une banalité confondante pour certains, plus obscur pour d’autres, l’activité physique peut avoir un impact non négligeable sur votre temps d’endormissement, surtout quand elle est pratiquée durant les 2 heures qui précèdent votre couché.

Concrètement si vous êtes en plein effort physique, peu de chance pour vous que Morphée vienne frapper à votre porte. A l’inverse, si vous passez la soirée à vous délasser dans votre salon, cette sensation de fatigue que bon nombre d’entre vous convoitent à la tombée de la nuit se manifestera beaucoup plus vite. 

Nous ne pouvons que vous conseiller de réduire drastiquement  en soirée votre activité physique surtout si vous êtes sujet à des troubles du sommeil. Un faible rythme cardiaque favorisera l’autorégulation de votre température corporelle. 

Toutefois, si vous pratiquez une activité sportive en soirée, il est primordial d’identifier la nature de cette activité. Nous recensons 3 grands types d’activités, ici classées par ordre décroissant d’intensité: 

  • Activités dites “intenses” (comme le cardio, HIIT) : Ces activités augmentent considérablement la température corporelle et la transpiration.
  • Activités dites “modérées” (comme le yoga, Pilates) : Ces activités augmentent légèrement la température corporelle.
  • Repos ou récupération ou activités dites “faibles” : Après des exercices ou pendant le sommeil.

Pour une activité dite “intense” :

Avant l’activité : Abaissez la température de la chambre quelques degrés sous la normale autour de 18 à 20 degrés pour anticiper l’élévation de la température corporelle.

Après l’activité : Maintenez une température modérée comprise entre 20 et 22 degrés pour aider à la récupération sans provoquer de frissons ou une surchauffe.

Pour une activité dite “modérée”:

Maintenez une température confortable qui ne soit ni trop chaude ni trop froide, généralement autour de 21-23°C. Cela permet de se sentir à l’aise sans surchauffer pendant l’exercice.

Pour votre repos ou récupération : 

La température idéale pour le sommeil ou le repos est généralement estimée entre 16 et 19°C. Après une journée sportive, la fraîcheur est votre allié pour bénéficier d’un sommeil réparateur. 

protège matelas micromat

Matelas hydride
ressorts ensachés et mousse mémoire de forme
À partir de 559,20€ 699,00€

L’horloge interne

Vous êtes plutôt du genre à tourner des heures dans votre lit avant de trouver le sommeil ? À ouvrir les yeux avant la sonnerie de votre réveil ? 

En fait, que vous soyez du matin ou du soir, votre horloge interne est réglée différemment. 

Si en règle générale la température du corps commence naturellement à baisser légèrement en milieu de soirée vers 20 h ou 21 h, cela dépend aussi de votre rythme circadien (correspondant en quelque sorte à votre horloge interne régissant notamment votre sommeil et votre alimentation). 

En effet, les personnes dites “du soir” verront leur température corporelle décroitre plus lentement en soirée que les personnes dites “du matin”.

Grâce à l’horloge interne, la sécrétion de mélatonine (l’hormone du sommeil) augmente avant le coucher, ce qui favorise l’endormissement.

Par souci de concision, chez Mello, nous avons décidé de dresser la liste des étapes et conseils pour vous permettre, vous aussi, de trouver la température qui vous correspond grâce à votre horloge interne : 

1. Comprendre la corrélation entre la température corporelle et le sommeil (plus la température corporelle est élevée, moins le sommeil sera de qualité -> privilégiez donc une température ambiante qui permet à votre corps de s’autoréguler)

2. Ajuster la température en fonction des saisons (entre 18° et 20° l’été et entre 20 et 22° l’hiver)

3. Prenez en considération vos besoins personnels (liés à l’âge, le métabolisme…) 

4. Régler la température de votre chambre en amont du couché et non simultanément à celui-ci. 

5. Facultatif : idéalement utilisez un thermostat programmable pour vous faciliter la tâche. 

L’âge  

L’âge d’une personne n’est aucunement à négliger lors du choix de la température de votre chambre. Bien qu’il soit d’ordinaire préconisé sans distinction d’âge de chauffer ou refroidir (selon les saisons) votre chambre entre 18 et 20 degrés celsius, une récente étude américaine tend à démontrer l’absurdité de cette règle. En effet, bien que controversée, l’étude nous révèle en substance, que la température permettant à nos aînés d’offrir à leur corps des conditions de sommeil optimales serait davantage comprise entre 20 et 25 degrés. 

Vous l’aurez compris, le facteur de l’âge est indiscutablement à considérer toutefois votre ressenti prime toujours sur toutes les règles plus ou moins établies.

Tableau récapitulatif des températures recommandées en fonction des âges/ catégories : 

Enfants

Adolescents

Adultes

Senior

Température chambre

Entre 18 et 22°

Entre 18 et 22°

Entre 16 et 19°

Entre 19° et 23°

Ce tableau n’a pas la prétention d’indiquer la fourchette de températures faites pour vous, il vise simplement à vous délivrer ce que la science a défini comme étant l’ordre de températures compatible avec votre âge. 

L’heure de la journée

Si vous piquez du nez durant votre journée, pas d’inquiétude, tout est normal, notre corps est sujet à des variations de températures au cours de la journée notamment après avoir mangé, pendant la phase de digestion.

Une pièce trop chaude peut limiter l’apparition de cette sensation de fatigue et in fine retarder nettement voire empêcher complètement l’endormissement.

À l’inverse, une pièce où la température est compatible avec votre profil peut engendrer à des intensités différentes, selon les personnes, une impression de fatigue plus ou moins prégnante et prolongée.

Matelas “réversible

  Matelas “face été/ face hiver”

Matelas “double-face”

À quoi font-ils référence ?

  Dénomination la plus répandue désignant généralement un matelas avec deux faces aux niveaux de fermeté distincts. 

  Référence à la pratique qui consiste à retourner son matelas bi-annuellement et qui peut posséder des matières adaptées aux saisons.

Dénomination connexe à “réversible”.

Concrètement, la température doit être adaptée à l’heure de la journée.
En journée, si vous décidez de lire ou de regarder un film, nous ne pouvons que vous recommander d’augmenter légèrement la température de votre chambre autour de 20 à 22 degrés, ce qui limitera les effets induits par votre fatigue et vous maintiendra de ce fait éveillé.

En soirée, lorsque vous désirez vous endormir, n’hésitez pas à repasser la température de votre chambre en-deçà de 20 degrés, ce qui favorisera immanquablement votre endormissement.

Publié le 30 avril 2024
Écrit par Antoine

Écrit par Antoine

Mon leitmotiv : "un sommeil réparateur pour tous". J'aspire à ce qu'il devienne le vôtre grâce à mes astuces et conseils.

Découvrir Mello Matelas

Nos surmatelas, matelas et linge de lit sont pensés & fabriqués en France 🇫🇷

MADE IN FRANCE

Découvrez le surmatelas Duo

8cm | Mémoire de forme | Housse Bambou
Élu produit de l’année 2021

duo-mello-surmatelas